L'orgue Saint Georges

Laneuve-ville, rattachée à la commune de Raon l’Étape en 1947, avait acquis un orgue dès 1837. L’instrument, construit par Jean-Nicolas JEANPIERRE, facteur à Nompatelize, fut reçu le 1° janvier 1838. Il était encore de tradition classique, avec un plein-jeu complet et une flûte de 8 dénommée “Second huit pieds”, à la manière de Dom Bédos. Mais l’absence de la Tierce et le clavier de 56 notes sont des traits plus modernistes.

Jean-Nicolas Jeanpierre revint en 1862 pour effectuer quelques réparations et des mises au goût du jour. Ainsi il remplaça le Nazard 2 2/3 par une flûte harmonique et les soufflets cunéiforme par une soufflerie Cummins. Un projet de transformation par Charles Didier- Van Caster faillit avoir lieu en 1903. Il en fut de même en 1911 : le projet de Jaquot de supprimer tous les jeux aigus à l’exception du cornet ne fut pas réalisé.

En 1932, Joseph Voegtlé enferma l’ensemble de l’orgue dans une boite expressive et monta le diapason au ton moderne. Mais l’irréparable survint en 1952, où la maison Jacquot-Lavergne transforma profondément l’instrument pour ajouter un second clavier, diminuant même le nombre de jeux, qui passa de 19 à 16. Heureusement, une part importante de la tuyauterie de Jeanpierre trouva sa place dans le nouvel instrument.

En 1976 l’orgue fut relevé par Gonzalez qui procéda à une réharmonisation partielle. La restauration compléte de l’instrument a été confiée en septembre 2003 à la maison Aubertin de Courtefontaine (Jura).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'orgue Actuel :

Les sommiers sont à membranes et de JACQUOT-LAVERGNE. La console est indépendante et tournée vers l'autel. Le tirage des jeux et des accouplements se fait par dominos blancs alignés au dessus des claviers. La transmission des notes et des jeux est électro-pneumatique. Sur les 19 jeux d'origine, 11 sont encore conservés.

Le buffet de huit pieds s'inspire des buffets des Callinet de Rouffach, avec ses 4 tourelles, ses entablements de plates-faces à la courbe cassée trés caractéristique et ses draperies faisant office de claires-voies pour les tourelles. Seul le soubassement s'écarte des modéles des facteurs alsaciens. La façade est en chêne verni, alors que les parois latérales et arriére sont en chêne pour les cadres et en sapin pour les panneaux. Les ornements sont dorés. Les tuyaux de façade sont encore de JEANPIERRE, en étain.

 

Raon st georges orgue 011

 

GRAND ORGUE - 56 notes

 

RECIT EXPRESIF - 56 notes

PEDALE - 30 notes

Bourdon 16 JP - Montre 8 JP - Bourdon 8 JP - Flûte 8 JP - Prestant 4 JP - Fourniture 4 rgs JP

Flûte harmonique 8 JL - Gambe 8 JL - Voix céleste 8 JL - Flûte 8 JL - Quinte 2 2/3 JL - Trompette 8 JP - Basson hautbois 8 JL

Soubasse 16 empruntée - Basse 8 empruntée - Flûte 4 JP

Accouplements - Tirasses - Appel trompette